Borne de recharge pour véhicule électrique

Par mairie Blancafort 33 visites
Mairie Blancafort


Lundi 25 juin a été inauguré une borne de recharge électrique sur notre commune.
Elle est située sur le parking de la place de la mairie.

Deux types de charge sont disponibles :

  • domestique pour une durée de 6 à 8h à 0,5€ l’heure
  • accélérée qui dure entre 1h30 et 2h pour 2€

Pour l’utiliser, il faut se munir d’un badge de rechargement E.car 18
Elle fait partie du dispostif E.car 18 qui compte 96 bornes (juin 2018) dans le Cher, dont 18 à Bourges.


LE SDE 18
http://www.ecar18.fr/
Acteur de la mobilité électrique.
Avec une centaine de bornes de recharge pour véhicules électriques installées dans le Département du Cher, Ecar’18 constitue un projet pilote exemplaire avec pas moins d’une centaine de bornes dans tout le département, soit une borne tous les 20 km.

UN MAILLAGE COHÉRENT
Baptisé Ecar’18 et déployé à proximité des services publics, des commerces, des zones d’activités ou touristiques, le dispositif a été pensé pour être optimisé en cohérence avec les réseaux électriques existants et les flux routiers du territoire. Il est composé, en fonction des contraintes de disponibilité de puissance et de la demande locale, de bornes à recharge normale et accélérée (3 à 22 kVA).

700 000 € D’INVESTISSEMENT
Placé sous maîtrise d’ouvrage du SDE18 et représentant un investissement d’un montant total de 700 000 €, les bornes seront financées pour moitié par l’Etat, ainsi qu’à hauteur de 30% par le Syndicat, de 10% par le département et de 10% également par les collectivités.

UN CONTRAT INNOVANT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ÉLECTROMOBILITÉ
En signant la première Délégation de Service Public pour le développement d’un réseau de bornes de recharge, le SDE18 a fait le choix d’un contrat innovant qui permet de co-construire une stratégie pour atteindre un objectif : la réussite de ce projet ambitieux. La Délégation de Service Public se distingue des contrats d’exploitation « classiques » par son mode de rémunération lié aux résultats du service, ainsi qu’un partage des risques avec la collectivité. Ce type de contrat est aujourd’hui utilisé pour les services d’eau potable et d’assainissement, ou bien les transports publics, mais c’est la première fois que la DSP est appliquée à un projet d’électromobilité.